Direction technique salaire et fiche métier – Recrutimmo

Direction technique

AUTRES DÉNOMINATIONS
Direction technique
Catégorie
Services support

La direction technique a pour rôle d’encadrer l’ensemble de l’activité technique de son entreprise. Découvrez l’ensemble de ses missions, les qualités indispensables pour viser ce poste, ainsi que les formations possibles pour devenir directeur technique.

LE MÉTIER DE DIRECTEUR TECHNIQUE

Le directeur technique occupe un poste clé au sein de son entreprise. Celui-ci supervise l’ensemble des aspects techniques des projets de son entreprise. La nature de ses missions varie donc sensiblement en fonction du coeur d’activité de son entreprise. 

Le secteur de l’immobilier comporte différentes activités. Un directeur technique en construction ne sera pas investi des mêmes missions qu’un directeur technique informatique exerçant au sein d’un réseau d’agence. L’appellation « direction technique » recouvre donc des réalités très différentes en fonction du coeur de métier considéré. 

Un directeur technique travaillant pour le compte d’un grand groupe constructeur anime une équipe de concepteurs, d’ingénieurs avant-vente, de responsables achats et de responsables qualité produit pour s’assurer que la qualité de l’ouvrage soit bien au rendez-vous en phase de réalisation. Il fixe des objectifs de production et fait son possible pour assurer une amélioration continue de la productivité de son équipe et de la qualité des ouvrages.

Au sein d’un réseau d’agences immobilières, le rôle du directeur technique (CTO ou Chief Technical Officer) sera tout autre. Après un audit des technologies utilisées par l’entreprise, celui-ci pourra mettre en place une stratégie d’innovation s’alignant avec les objectifs de la Direction Générale et de la Direction des Systèmes d’Information. Manager d’une équipe de développeurs, d’ingénieurs, d’architectes solutions et de chefs de projets, il pourra déployer des projets informatiques innovants tout en supervisant leur évolution.

Quel que soit son coeur de métier, le directeur technique sera en lien permanent avec les fournisseurs et autres prestataires techniques et devra répartir les budgets techniques en fonction de sa stratégie. 

LES QUALITÉS ET COMPÉTENCES REQUISES

Il est fortement conseillé d’avoir suivi une formation d’ingénieur pour avoir l’ensemble des compétences nécessaires au poste de directeur technique. Le parcours de chaque directeur technique diffère en fonction de l’activité de son entreprise. En construction par exemple, on attendra d’un candidat que celui-ci ait au moins 10 ans d’expérience au sein de bureaux d’études pour prétendre à un poste de directeur technique. Il sera indispensable de maîtriser l’ensemble des aspects techniques propres aux études de construction et aux phases d’exécution des travaux (chiffrage, dessin technique, calcul de structure, réalisation des documents de référence (plans, DCE, CCTP). Il lui faudra également connaître les procédures administratives des appels d’offres et maîtriser le cadre réglementaire du secteur de la construction.

Un directeur technique informatique devra quant à lui avoir une excellente maîtrise des technologies utilisées par l’entreprise (langages informatiques, logiciels, bases de données) et avoir une culture technique très diversifiée pour pouvoir envisager des migrations si nécessaires, et plus largement pour être à même de mener des projets innovants.

Au-delà des compétences purement techniques, un directeur technique doit disposer de solides compétences managériales pour coordonner efficacement ses équipes et maintenir une communication permanente entre les différents services. Le pilotage des projets fait partie de son quotidien, il est donc indispensable d’être organisé, réactif, et d’avoir un grand sens de l’écoute. À l’heure actuelle, il est préférable d’être également à l’aise avec les méthodes agiles et Scrum.

QUELLE FORMATION POUR DEVENIR DIRECTEUR TECHNIQUE ?

Les formations à suivre seront très différentes selon le type de direction technique visée. Dans le secteur de la construction, les candidats seront généralement issus d’écoles d’ingénieurs généralistes (Arts et Métiers, Polytech) ou spécialisées dans le secteur du BTP spécialisées dans le secteur du BTP (ESTP, École des ponts Paris Tech, INSA Strasbourg, ISBA).

En informatique, les écoles d’ingénieur sont également nombreuses (Epitech, École des Mines, TelecomSud Paris, et bien d’autres) et le diplôme a finalement moins d’importance que le parcours emprunté à la sortie de l’école. L’important sera surtout d’avoir une excellente maîtrise du stack technologique de l’entreprise et d’être capable d’en proposer une nouvelle pour gagner en performance. Il s’agit donc avant tout d’avoir un bagage technique à la fois pointu et diversifié et d’être à l’aise sur toutes les phases de réalisation, de l’analyse de faisabilité aux tests. 

QUELLES ENTREPRISES RECRUTENT DES DIRECTEURS TECHNIQUES ?

Les réseaux d’agences immobilières, bureaux d’études indépendants, entreprises de construction (BTP), de promotion immobilière, fonds d’investissements immobiliers...

À QUI EST RATTACHÉ LE DIRECTEUR TECHNIQUE ?

Le directeur technique est rattaché au directeur général.

QUELS SONT LES PRINCIPAUX INTERLOCUTEURS DU DIRECTEUR TECHNIQUE ? 

Le directeur technique est en lien fréquent avec sa direction, mais aussi avec l’ensemble des chefs de projet technique, des fournisseurs et prestataires techniques. À l’occasion de colloques, il représente sa société et est donc également souvent amené à fréquenter ses homonymes exerçant dans d’autres sociétés.

DÉBOUCHÉS DU MÉTIER ET PERSPECTIVES DE CARRIÈRE DE DIRECTEUR TECHNIQUE 

La direction technique est le sommet de la hiérarchie pour ce type de profils spécialisés. L’évolution n’est possible qu’en prenant la responsabilité d’une division internationale ou en quittant son entreprise pour une structure plus importante.

SALAIRE MOYEN D’UN DIRECTEUR TECHNIQUE

En moyenne, un directeur technique touche environ 90 000 euros bruts par an. Cette rémunération varie en fonction de son secteur d’activité, son entreprise, et de son expérience.

QUI RECRUTE ?
  • grandes entreprises du BTP
HIÉRARCHIE
  • directeur général
INTERLOCUTEURS
  • direction générale
  • services techniques
  • fournisseurs et sous traitants
RÉMUNÉRATION
  • 90K€
QUALIFICATION

Bac + 5 école d'ingénieur en bâtiment et génie civil

COMPÉTENCES PRO
  • compétences techniques
  • compétences réglementaires
  • management
  • prise de décision
COMPÉTENCES PERSO
  • rigueur
  • organisation
  • anticipation
  • prise de décision