Diagnostiqueur immobilier

AUTRES DÉNOMINATIONS
Diagnostiqueur
Catégorie
Expertise, Finances, Conseil et notariat

Le Diagnostiqueur immobilier a pour mission de contrôler la régularité des bâtiments lors de transaction ou constructions, au regard de normes réglementaires liées à la sécurité et la santé des personnes. Son intervention est obligatoire dans le cadre de toute transaction immobilière.

Le métier de Diagnostiqueur immobilier

Le diagnostiqueur immobilier s’assure du respect des bâtiments vendus avec les normes réglementaires applicables dans les matières suivantes : 

  • - Installation de gaz
  • - Diagnostic de performances énergétiques
  • - Installation électrique
  • - Exposition au plomb
  • - Surface carrez pour les biens immobilier en copropriété
  • - Etat des risques naturels et technologiques
  • - Présence d’Amiante
  • - Présence de termites
  • - Présence de mérules dans certaines zones à risques
  • - Sécurité des installations de piscines extérieures

Le nombre de diagnostics obligatoires ne cesse d’augmenter et les compétences du diagnostiqueur deviennent ainsi de plus en plus larges.

Concrètement, afin de réaliser tous les diagnostics obligatoires, le diagnostiqueur va se déplacer sur le bien immobilier afin d’évaluer la conformité du bien avec les règles applicables. 

Il sera sollicité soit directement par les vendeurs, soit par des agents immobiliers ou des notaires. De ce fait, le diagnostiqueur doit réaliser une prospection auprès de clients potentiels pour se faire connaître et disposer d’un réseau de prescripteurs réguliers afin de s’assurer d’une récurrence de son activité.

Pour se faire, il va vérifier visuellement, mesurer des surfaces, utiliser des appareils de mesure de concentration de certaines substances, et le cas échéant faire des prélèvements pour analyses en laboratoire en cas de doutes.

Il intervient dans le cadre de transaction immobilière et ses diagnostics sont indispensables lors de la signature du compromis de vente. De fait, il intervient dès la mise en vente, afin que le propriétaire du bien ou l’agence immobilière soit en mesure de présenter les résultats aux futurs acquéreurs.

Le diagnostiqueur immobilier peut également être amené à apporter des éclairages concrets à sa mission et conseiller les vendeurs et les acquéreurs sur ses conclusions, qui sont parfois très techniques.
En effet, sauf dans certains cas, ses conclusions ne sont données qu’à titre indicatif et n’obligent que rarement vendeur ou acquéreur à se mettre en conformité. Il est important pour ces derniers de bien mesurer les conséquences des conclusions rendues par le diagnostiqueur.

Le diagnostiqueur immobilier exercera ses fonctions essentiellement sur le terrain. Il sera donc amené à se déplacer énormément et ses heures au bureau seront donc consacrées à la mise en forme de ses rapports de diagnostics.

Les qualités et compétences requises

Un Diagnostiqueur immobilier doit faire preuve d’une grande autonomie, celui-ci travaillant seul. Il doit être rigoureux et très précis. Il se doit enfin d’être indépendant et impartial dans sa mission.

Par ailleurs, sa mission étant très technique, il doit disposer des compétences techniques et juridiques nécessaires à la réalisation de ses tâches. 

La maîtrise des outils bureautiques est évidemment indispensable.

Quelle formation pour devenir Diagnostiqueur immobilier ?

En principe, le diagnostiqueur doit disposer d’un diplôme de niveau bac. Toutefois, pour la réalisation du Diagnostic de performances énergétiques, celui-ci doit disposer d’un bac + 2 minimum dans le domaine du bâtiment. Autant dire que ce diplôme est donc quasi obligatoire puisque ce diagnostic est indissociable des autres.

En outre, le diagnostiqueur doit disposer des certifications correspondant à chaque diagnostic obligatoire. Ces habilitations sont délivrées pour 5 ans et doivent donc être renouvelées à chaque période. De ce fait, le diagnostiqueur doit se former régulièrement.

Quelles entreprises recrutent un diagnostiqueur immobilier ?

Le diagnostiqueur immobilier est très souvent indépendant. Mais il existe également de grandes sociétés de contrôle et de diagnostics qui emploient sur ce métier.

A qui est rattaché le diagnostiqueur immobilier ?

Dans le cadre de ces dernières sociétés, les diagnostiqueurs seront rattachés à un manager de service.

Quels sont les principaux interlocuteurs d’un diagnostiqueur immobilier ?

Les principaux interlocuteurs du diagnostiqueur immobilier seront les clients, vendeurs et acquéreurs, les agences immobilières ou les notaires.

Débouchés du métier et perspectives de carrière d’un diagnostiqueur immobilier ?

Après une première expérience réussie, le Diagnostiqueur immobilier pourra décider de devenir manager d’un service dans les plus grandes sociétés, ou décider de se mettre à son compte et de créer sa propre structure de diagnostics immobiliers.

Salaire moyen d’un diagnostiqueur immobilier ?

Les salaires pratiqués sont compris entre 25K€ et 35K€ bruts annuels.

QUI RECRUTE ?
  • bureaux de contrôles
HIÉRARCHIE
  • Responsable de service contrôle et diagnostic
INTERLOCUTEURS
  • clients
  • agences immobilières
  • notaires
  • assistants à maîtrise d'ouvrage
RÉMUNÉRATION
  • entre 25K€ et 40 K€
QUALIFICATION
  • Bac 
  • Bac +2 (DPE)
COMPÉTENCES PRO
  • compétences techniques
  • compétences juridiques
  • outils informatiques de diagnostic
COMPÉTENCES PERSO
  • précision
  • rigueur
  • impartialité
  • autonomie
ÉVOLUTION
  • Diagnostiqueur indépendant
  • Responsable de service

Diagnostiqueur immobilier