Avocat en droit immobilier salaire et fiche métier – Recrutimmo

Avocat en droit immobilier

Catégorie
Expertise, Finances, Conseil et notariat

L’avocat en droit immobilier est spécialisé dans les dossiers juridiques relatifs à l’immobilier : il a pour rôle d’accompagner ses clients dans la recherche de solutions et de défendre leurs intérêts en cas de litiges.

Le métier d’avocat en droit immobilier

L’avocat en droit immobilier veille à l'application du droit immobilier. Il conseille et accompagne ses différents clients dans leurs démarches en cas de litiges ou lors de la rédaction d’un document.

Il accompagne ses clients dans les différentes étapes de leurs démarches, pour la rédaction d’un compromis ou d’un acte de vente, d’un bail commercial, professionnel ou d’habitation.

Il intervient lors de la gestion ou la création d’un patrimoine immobilier (SCI).

L’avocat en droit immobilier peut être appelé à intervenir lors d’un conflit au sein d’une copropriété, entre un bailleur et son locataire mais également quand il y a un litige entre un acheteur et un vendeur. Il adopte alors une démarche amiable dans un premier temps et intervient donc en conseil. Si le litige de trouve pas de solution amiable, il pourra alors défendre ses clients devant les tribunaux compétents et devra alors préparer le dossier contentieux et plaider.

Les qualités et compétences requises d’un avocat en droit immobilier

L’avocat en droit immobilier doit être capable d’informer son client de ses droits et de ses obligations en matière de projet immobilier. Il doit ainsi connaître toutes les démarches juridiques à effectuer par son client selon la situation et être à jour sur les nouvelles législations. Il doit avoir un bon esprit de synthèse et d’analyse pour trouver la solution appropriée à chaque problème qui se présente. Il doit avoir un bon relationnel et être un bon négociateur, dans le but d’assister au mieux son client dans ses démarches juridiques.

Quelle formation pour devenir avocat en droit immobilier ?

Pour exercer le métier d’avocat en droit immobilier, il est nécessaire de disposer d’un master 1 en droit. La plupart du temps, les étudiants disposeront d’un master 2 en droit immobilier avant de passer le concours d’entrée à l’école d’avocat : le Centre Régional de Formation Professionnelle pour Avocat (CRFPA).

Ce concours, qui ne peut être passé que 3 fois, est composé de deux étapes : une première écrite, suivie, en cas d’admissibilité d’oraux, dont notamment le « Grand Oral ».

Les Instituts d’Etudes Judiciaires ou des prépa privées permettent de préparer au concours du CRFPA.

Une fois le CRFPA intégré, la formation de 18 mois se décompose par une phase de formation au sein du CRFPA de 6 mois, un module de 6 mois consacré à un projet pédagogique spécialisé et enfin un stage de 6 moi en cabinet d’avocat. 

A l’issue de cette formation, l’avocat prête serment et peut exercer la profession d’avocat.

Quels sont les principaux interlocuteurs de l’avocat en droit immobilier ?

L’avocat en droit immobilier est amené à être en relation avec l’ensemble des professionnels du secteur immobilier : promoteurs immobiliers, architectes, agents immobiliers notaires, acquéreurs, entrepreneurs, syndics de copropriété, administrations, mais aussi avec les particuliers : propriétaires, locataires, acheteurs.

Débouchés du métier et perspectives de carrière d’un avocat en droit immobilier

L’avocat en droit immobilier intègrera le plus souvent un cabinet spécialisé dans un premier temps, avant de créer son propre cabinet. Certains avocats optent à l’inverse vers des évolutions en tant que salarié au sein des services juridiques de grandes entreprises, ou dans les administrations publiques.

Salaire moyen d’un avocat en droit immobilier 

Un avocat en droit immobilier percevra au minimum une rémunération de 35K€ en début de carrière et pourra obtenir des rémunérations atteignant les 90K€ par an.

QUI RECRUTE ?
  • Cabinet d'avocats
  • Grandes entreprises
INTERLOCUTEURS
  • Professionnels du secteur immobilier
  • Particuliers
RÉMUNÉRATION
  • 35 - 90 K€ annuels
QUALIFICATION
  • Master 2 en droit immobilier
COMPÉTENCES PRO
  • Connaissances juridiques
  • Connaissance des nouvelles législations
COMPÉTENCES PERSO
  • Relationnel
  • Négociateur
  • Esprit d'analyse
ÉVOLUTION
  • Cabinet indépendant