tout ce qu'il faut savoir sur le portage salarial immobilier

Tas de pièces devant maison
18/12/18

Apparu dans les années 1980, le portage salarial connaît une forte hausse de popularité depuis quelques années, notamment au sein d'un secteur immobilier qui peine à se réinventer. Comment fonctionne cette forme d'emploi atypique et quels sont les prérequis pour y accéder ? Cet article répond aux questions que vous vous posez certainement à son sujet !

Le secteur de l'immobilier est-il compatible avec le portage salarial ?

Certaines professions sont exclues du portage salarial. C'est notamment le cas des activités réglementées (avocat, médecin, pharmacien, architecte...) et des activités relatives au service à la personne (assistance aux personnes âgées, gardes d'enfants...). En revanche, il est tout à fait possible de devenir négociateur immobilier en portage salarial.

De quelle protection sociale bénéficie-t-on en portage salarial ?

La couverture sociale dont bénéficie le professionnel exerçant dans le cadre du portage salarial est identique à celle d'un salarié classique : remboursement des soins de santé, mutuelle d'entreprise, congés payés, indemnités journalières en cas d'arrêt maladie, assurance chômage en période d’inactivité... Face à un statut historique d'agent commercial souvent perçu comme précaire, la différence est de taille.

Quelles sont les conditions requises pour accéder au portage salarial ?

Pour pouvoir bénéficier des avantages du portage salarial, le négociateur immobilier doit répondre aux exigences suivantes :

- être doté d'une qualification ou d'un niveau d'expérience suffisant pour exercer l'activité de négociateur immobilier

- être assez autonome pour être capable de prospecter et de négocier ses contrats par ses propres moyens

- être en mesure de générer une rémunération minimale, correspondant à 75 % du plafond de la sécurité sociale.

Quelle est la marge de liberté du négociateur immobilier ?

L'encadrement juridique relatif au portage salarial garantit l'autonomie du négociateur immobilier. Ce dernier est ainsi entièrement responsable de sa prospection commerciale, de la gestion de sa clientèle, de la construction de son offre et du montant de ses honoraires.

Toutefois, la société de portage peut éventuellement refuser une mission si celle-ci est incompatible avec la réglementation en vigueur (remplacement d'un salarié, par exemple) ou la qualification du négociateur.

Quel est le rôle des frais de gestion ?

Les frais de gestion permettent à la société de portage de rémunérer ses équipes, mais surtout au négociateur de bénéficier de la gestion de ses formalités administratives et d'une assistance juridique, auxquels peuvent s'ajouter d'autres services très utiles comme de la formation professionnelle, l'accès à un réseau d'experts ou encore des offres de mission.

Directement prélevée sur le chiffre d'affaires du négociateur, cette commission obligatoire peut varier de 5 à 10%, en fonction de la qualité de l'accompagnement proposée par la société de portage.

La Carte T est-elle obligatoire en portage salarial ?

Nécessaire pour tous les actes se rapportant à de la transaction immobilière, la carte T fait partie de la panoplie de l'agent immobilier. En général, les sociétés de portage salarial qui acceptent d'héberger l'activité des négociateurs immobiliers demandent la carte T de l’agence pour laquelle le négociateur exerce et dont ce dernier peut profiter dans le cadre de ses missions.

Le négociateur immobilier en portage salarial est-il assuré ?

Oui. En tant que salarié, le négociateur immobilier qui choisit de collaborer avec une société de portage salarial bénéficie de l'assurance RCP de cette dernière. Il est donc couvert en cas de préjudice causé au cours d'une de ses missions.

Est-il possible de travailler avec plusieurs agences et réseaux immobiliers ?

Oui. D'un point de vue purement réglementaire, rien ne s'oppose à ce qu'un négociateur, qui n'est lié par aucun lien de subordination avec ses clients, mène plusieurs missions en parallèle. C’est même un cas de figure très fréquent.

Comment les frais professionnels sont-ils pris en charge ?

À défaut de parvenir à négocier la prise en charge de ses frais professionnels avec ses clients, notamment ses frais kilométriques, le négociateur peut éventuellement en demander le remboursement auprès de son employeur. La politique en matière de remboursement dépend de chaque société de portage.

Quel est le revenu touché par un négociateur immobilier en portage salarial ?

Professionnel jouissant d'une totale autonomie, le négociateur immobilier est libre de fixer ses honoraires comme il le souhaite. Avec l’appui d’un réseau solide et de bonnes aptitudes commerciales, celui-ci peut parvenir à se constituer une rémunération particulièrement confortable. Un négociateur doté de plusieurs années d'expérience peut ainsi parvenir à générer un chiffre d'affaires annuel avoisinant les 60 000 €.

Il est important de préciser qu'il ne touche pas l'intégralité de cette somme. Une partie de ce chiffre d’affaires est reversée sous la forme de cotisations sociales, à laquelle il faut ajouter les frais de gestion dont le pourcentage est fonction de chaque société de portage salarial. Concrètement, la rémunération nette perçue par un professionnel en portage salarial correspond en général à 50% de sa facturation HT.