Solliciter le remboursement anticipé d’un prêt immobilier souscrit pour acheter un logement

Solliciter le remboursement anticipé d’un prêt immobilier souscrit pour acheter un logement
04/05/16

Les personnes qui ont souscrit un crédit immobilier et qui ont une rentrée d’argent imprévu peuvent demander un remboursement anticipé du prêt immo à l’établissement financier. Même si cette démarche paraît avantageuse, dans certaines circonstances le remboursement anticipé peut être désavantageux au titulaire de l’emprunt.

Comment se déroule le remboursement anticipé d’un prêt immobilier ?

Le paiement anticipé d’un crédit représente un manque à gagner à la banque. C’est pourquoi l’établissement emprunteur demandera de s’acquitter d’une pénalité fixée à 6 mois d’intérêt maximum sauf si le montant de l’emprunt est inférieur à 3 % du capital restant dû. Les modalités du désendettement avant échéance varient selon le type de contrat. On doit consulter les éventuels seuils de remboursements autorisés à être remboursés de manière anticipée ainsi que les détails des modalités de la démarche en lisant attentivement le contrat signé avec la banque.

Dans le cas où la souscription du crédit a lieu après le 1er juillet 1999, la banque n’a pas le droit de réclamer une indemnité lorsque le remboursement relève de la vente du bien motivé par une mutation professionnelle. La banque ne peut également pas réclamer d’indemnités si la vente du bien acheté à crédit est due au chômage ou au décès de l’emprunteur ou du conjoint.

Évaluer les avantages et inconvénients du remboursement anticipé du crédit Immo

Il est important de bien calculer les avantages et inconvénients d’un remboursement anticipé du prêt. Pour aider le client à prendre la meilleure décision, on peut demander à sa banque de simuler l’opération en prenant compte du montant de la pénalité. On saura ainsi s’il est peut-être plus intéressant de rembourser l’emprunt de manière habituelle ou si recourir au recouvrement des crédits par anticipation est plus avantageux.

On peut aussi essayer de négocier avec son banquier qui peut autoriser exceptionnellement une exonération du paiement après avoir validé une certaine période de remboursement.