Récupérer le dépôt de garantie à la fin de la location

Récupérer le dépôt de garantie à la fin de la location
04/05/16

Lorsque l’on quitte une maison ou un appartement loué depuis plusieurs mois ou années, on espère récupérer son dépôt de garantie dans son intégralité. Malheureusement, récupérer l’ensemble des dépôts de garantie est souvent un mythe pour certains locataires. Avec ces quelques astuces, on peut augmenter ses chances de récupérer 100 % du dépôt de garantie versé au propriétaire au moment de la signature du contrat de location.

Bien nettoyer le logement

Avant de quitter un appartement ou une maison en location, il est important de faire un grand ménage. Bien que l’usure naturelle des lieux ne puisse en aucun cas être pénalisée par le propriétaire, lorsque le bailleur trouve que la résidence est sale, il peut prendre une partie du dépôt de garantie pour s’acquitter des frais de nettoyage. Un nettoyage de fond en comble ne se limite pas à un entretien classique au balai et à la serpillière. Certaines opérations peuvent être nécessaires comme shampouiner la moquette, récurer les toilettes, lavabos et baignoires ou gratter les taches de moisissures.

En recollant le papier peint, en passant un coup de peinture et en bouchant les trous dans les murs, le propriétaire sera reconnaissant en constatant que l’on a pris soin de rendre l’habitation en bon état. Les locataires qui habitent dans une villa avec un jardin pourront penser à tailler les haies, tondre la pelouse pour que le propriétaire ait une impression positive et sera plus indulgent sur d’autres détails.

Être attentif lors de l’état des lieux de sortie

Dans le cas où le locataire a réalisé des travaux dans l’appartement loué, il est important de vérifier que l’on peut laisser la rénovation telle qu’elle. En effet, certaines clauses inscrites dans l’état des lieux d’entrée peuvent indiquer que le locataire doit rendre le logement dans son aspect d’origine avant de quitter le bien immobilier.

Lorsque l’on rédige l’état des lieux de sortie, il faut être explicite avec les termes employés. On doit être le plus précis possible afin d’éviter que le contenu ambigu de l’état des lieux de sortie sous-entend que les dégradations sont de la faute du locataire. On peut ajouter les quelques précisions ou certaines remarques pertinentes sur le document. Si l’état des lieux de sortie mentionne que les dégradations proviennent du locataire, cela risque de réduire le montant du dépôt de garantie.

Quand le bailleur retire des sommes sur le dépôt de garantie, il doit apporter des documents justificatifs comme un devis.

Notons que le dépôt de garantie est souvent appelé caution. Cela est pourtant erroné, car le terme exact d’une caution est une personne qui se porte garant lorsque le locataire n’arrive pas à payer son loyer.

L’importance du dépôt de garantie

Le dépôt de garantie sert à entretenir des équipements comme une chaudière, ramonage de cheminée ainsi que des réparations des dégradations. Cette somme sert également à payer les arriérés de loyer ainsi que les charges que le locataire doit au bailleur en fin de sortie de la location.