Quelques règles essentielles pour aménager un grenier

Règles essentielles pour aménager un grenier
04/05/16

Ceux qui possèdent un grenier dans leur habitation pourront l’aménager afin d’agrandir le logement. Pour transformer un grenier, on doit d’abord connaître certaines règles avant d’entreprendre les travaux.

Règle 1 : s’assurer que le grenier est aménageable

L’aménagement d’un grenier permet de gagner de la place sans avoir à entreprendre des travaux d’extension onéreux. Le souci avec ce type de travaux est que tous les greniers ou combles ne sont pas aménageables. Pour transformer la mansarde en espace habitable, il faut que la hauteur sous plafond dépasse 1,80 m. L’état de la charpente est également important. Est-ce qu’il doit être traité ou consolidé ? Autre information importante, vérifier la qualité du plancher, si on doit le remplacer on doit prévoir un budget conséquent.

Règle 2 : joindre la mairie

Consulter le plan local d’urbanisme à la mairie pour savoir si on peut augmenter la surface du logement. Profitez de ce rendez-vous pour connaître les démarches administratives.

Règle 3 : penser à la fonction du grenier

Réfléchir à l’utilité de cette nouvelle pièce à vivre avant d’acheter les meubles et accessoires de décorations adéquates. On peut aménager le grenier pour en faire une salle de bain, bureau, chambre d’enfant, chambre d’amis ou atelier.

Règle 4 : aménager son accès

On peut choisir entre un escalier ou une échelle. Dans tous les cas, on doit créer une trappe si l’accès au toit n’existe pas encore.

Règle 5 : comparer les devis

Demander un devis à un professionnel pour savoir si on dispose du budget suffisant à la transformation.

Règle 6 : faire appel à des professionnels

L’aménagement d’un grenier nécessite l’intervention de plusieurs professionnels qualifiés : carreleur, charpentier, électricien…

Règle 7 : Avoir de bonnes relations avec ses voisins

On doit s’assurer que l’aménagement du grenier est une intervention qui ne cause aucun problème à ses voisins. Après avoir affiché le permis de construire ou la déclaration de travaux, les voisins disposent de 2 mois pour s’opposer à l’ouvrage. Le fait de vouloir créer une ouverture vers leur maison est une raison suffisante pour contester l’intervention. Ceux qui habitent dans un logement en copropriété devront prévenir le syndic.

Règle 8 : s’informer sur les réductions d’impôts existants

Afin de bénéficier d’une réduction d’impôt, la construction réalisée doit garantir une meilleure isolation du volume existant. Autre condition nécessaire pour jouir d’une réduction d’impôt, l’aménagement doit se faire sur un logement qui a plus de 2 ans.