Les formations initiales pour travailler dans l’immobilier

formation-initiale-immobilier
12/10/20

Vous envisagez de faire carrière dans l’immobilier ? Différentes formations vous ouvrent les portes des métiers de la chaîne de valeur de l’immobilier. Découvrez les principaux cursus et diplômes qui vous ouvrent les portes de ces métiers.

Les formations supérieures aux métiers de l’immobilier

Plusieurs formations supérieures préparent les étudiants aux métiers de l’immobilier. En fonction des cursus, des établissements et des durées de formations, vous pouvez opter pour une spécialisation :

  • option Transaction et commercialisation de biens immobiliers
  • option Management et droit des affaires immobilières

Le coût varie aussi en fonction de l’établissement et de la nature de la formation initiale retenue. Un BTS dans un lycée public est accessible au plus grand nombre, quand un Master suivi dans une école privée peut engendrer des frais de scolarité plus ou moins importants.

Bac +2 immobilier

Le BTS Professions Immobilières forme des gestionnaires de copropriétés, des gestionnaires de biens locatifs ou encore des négociateurs immobiliers. Cette formation en deux ans permet d’intégrer des agences immobilières, des sociétés de promotion et de construction, des cabinets d’administration.

Il est possible de prolonger ses études par une licence pro ou un Bachelor.

Bac +3 immobilier

La licence professionnelle en immobilier est accessible après un diplôme de niveau II, comme un BTS. Elle est axée sur l’employabilité, avec un programme qui aborde des connaissances facilement utilisables en entreprise et qui alterne entre cours théoriques, stages ou apprentissage.

Le Bachelor Immobilier s’inscrit dans une dimension internationale. De nombreux cursus ont ainsi adopté un enseignement en anglais. Cette formation est ouverte à des étudiants titulaires d’un diplôme de type Bac + 2 ou des professionnels affichant plusieurs années d’expérience.

Le DEES Immobilier (Diplôme Européen d’Études Supérieures) est un certificat d’aptitude de niveau bac +3. Ce cursus est souvent privilégié par les professionnels désireux de suivre une formation qualifiante et diplômante dans l’immobilier. Leur diplôme en poche, les étudiants peuvent entrer dans la vie active ou poursuivre leur cursus.

Bac +5 immobilier

Le Master en immobilier peut être suivi en formation initiale ou en alternance. Ce diplôme permet d’évoluer rapidement à des postes à responsabilité : directeur d’agence immobilière, responsable de copropriété, administration de biens, gestionnaire de patrimoine… Certains cursus favorisent un enseignement en anglais pour une employabilité internationale.

Les titulaires d’un Bac +3 (licence, Bachelor, DEES) peuvent compléter un dossier de candidature.

Bac +6 immobilier

Le MBA Immobilier est certainement l’un des cursus les plus prestigieux. Cette formation d’excellence, accessible sur dossier aux candidats qui attestent d’un diplôme de niveau Bac+4 ou Bac+5, vous ouvre de nombreuses portes. Vous pourrez prétendre à des fonctions à responsabilité et des rémunérations élevées. En fonction du MBA choisi, vous pourrez évoluer à des métiers variés.

Le Mastère spécialisé immobilier forme en 12 mois les futurs experts du monde immobilier. En une année, les étudiants peuvent se spécialiser ou obtenir une double compétence. La sélection y est rigoureuse, et la formation de qualité est reconnue par les acteurs du secteur.

Les matières enseignées

Les formations initiales dans l’immobilier abordent de nombreux sujets.

L’environnement juridique et fiscal est au cœur de l’enseignement. À l’issue de leur formation, quel que soit le niveau d’études, les jeunes diplômés doivent posséder des connaissances en droit immobilier (plus ou moins approfondies en fonction du cursus).

La gestion administrative, comptable et financière est aussi enseignée. Les futurs professionnels devront être en mesure de gérer et d’administrer des biens à la location ou des copropriétés, et de valoriser un patrimoine.

La connaissance des diagnostics immobiliers est tout aussi importante. Un futur professionnel doit connaître les obligations légales des vendeurs et des loueurs en matière de diagnostics.

L’environnement économique est aussi abordé, avec des modules dédiés à l’estimation des biens. Un négociateur ou un agent immobilier, un administrateur ou un gestionnaire de biens doivent être capables d’estimer un logement ou un local professionnel au juste prix du marché.

Les techniques de vente comptent aussi parmi les cours incontournables. Les étudiants sont formés à la prospection, à la négociation et à la relation client, à la communication…

L’anglais occupe une part plus ou moins importante en fonction du cursus. Dans un marché où les acheteurs peuvent être internationaux, maîtriser une ou plusieurs langues étrangères est un atout.

Les débouchés

Si certains candidats rêvent d’ouvrir leur propre agence, les formations initiales offrent de nombreux débouchés.

Vous pouvez vous spécialiser dans les métiers de la vente en devenant agent ou négociateur immobilier, dans le neuf ou dans l’ancien. Vous pouvez aussi vous spécialiser sur le marché des transactions ou privilégier celui de la location, vous intéresser exclusivement à la vente CtoC ou favoriser l’immobilier commercial.

Les métiers de la gestion immobilière offrent aussi de nombreux débouchés. Les administrateurs de biens, les syndics, les gestionnaires de patrimoine recrutent régulièrement des candidats diplômés.

Les acteurs spécialisés dans le conseil et la gestion financière sont aussi friands de tels profils. Une formation avec une forte dimension financière peut ainsi vous ouvrir les portes de l’asset management : les banques, les sociétés d’investissement et de grandes entreprises foncières peuvent être intéressées par de tels profils.

Les métiers de la construction et de la promotion recherchent aussi des diplômés issus de la filière immobilière, pour occuper par exemple des postes de développeurs fonciers, de chargés ou de responsables de programmes.

Découvrez l’ensemble des métiers de l’immobilier sur Recrutimmo

De nombreuses formations spécialisées

Nous avons abordé les formations initiales génériques. De nombreux autres cursus permettent d’accéder à des professions particulières :

  • Les écoles d’ingénieurs forment par exemple des profils indispensables aux sociétés de construction et aux bureaux d’études. Ce sont eux qui assurent la conception et la réalisation de nombreux ouvrages d’art et bâtiments.
  • Certains métiers du notariat sont accessibles avec des diplômes spécifiques.
  • Les architectes doivent obtenir un DEA d’Architecte, un Master d’Architecture, un diplôme d’architecte de l’Ecole Spéciale d’Architecte (ESA) de Paris ou de l’INSA de Strasbourg pour prétendre à l’exercice de ce métier.

En fonction du métier que vous visez, vous pouvez vous renseigner auprès des acteurs de la filière sur les formations et diplômes conseillés.