Devis travaux : conseils et astuces sur les devis

Devis travaux
04/05/16

Pour qu’un devis puisse engager juridiquement le vendeur et son client lorsque le document est signé, il faut qu’il inclut différents renseignements relatifs au projet.

Est-il obligatoire d’établir un devis ?

Dans certains cas, l’élaboration d’un devis est facultative. Notamment, on peut se passer de l’estimation écrite du coût des travaux si le montant de l’opération est inférieur à 150 € TTC. Certaines prestations rendent l’établissement des devis obligatoires. C’est le cas :

  • D’une installation, raccordement d’équipements électriques, électroniques, équipement de maison ou des travaux d’entretien.
  • Les interventions de spécialistes sur une réparation et l’entretien des travaux de maçonnerie, fumisterie et génie climatique (excepté l’exploitation d’un chauffage-climatisation), plomberie, mise en place d’appareil sanitaire, ramonage, menuiserie, isolation, installation électrique, serrurerie, vitrerie, étanchéité, revêtements de murs et de sols, plâtrerie, couverture.
  • Le remplacement d’appareils, de pièces ou opération d’adjonctions relatives à la liste de prestations sus-citées.

Que doit-on découvrir obligatoirement dans un devis ?

Un professionnel qui présente son devis doit inclure impérativement certaines données :

  • Nom et adresse de l’entreprise
  • Nom du client
  • Date de rédaction du devis
  • Lieu de la prestation, date du début de l’opération et estimation de sa durée
  • Coût global des travaux en HT et TTC
  • Détails de chaque prestation incluant la quantité et le prix unitaire
  • Tarif de la main-d’œuvre
  • Coût du devis si il n’est pas gratuit
  • Durée de validité de la proposition

Dans le cas échéant, les frais de déplacement doivent également être inclus dans le devis.

Valeur juridique d’un devis

Le client qui accepte la proposition d’un prestataire doit valider son accord en le signant, en le datant sans oublier de mentionner « Devis reçus avant l’exécution des travaux ». Lorsque le devis est signé en bonne et due forme, ce document vaut un contrat qui engage le professionnel dans l’accomplissement des travaux dont il s’est engagé. Le client est obligé de payer la prestation. Pour éviter tout litige, un devis doit être établi en double exemplaire et chaque partie garde précieusement l’un des documents signés et pourra s’en servir comme preuve lors d’un éventuel conflit juridique.

Les mentions facultatives qui peuvent être inscrites

Un prestataire de service peut inclure dans son devis des renseignements facultatifs à condition que les informations soient légales. On peut constater dans certains devis la date limite de la fin de la prestation, les pénalités en cas de retard de livraison, l’échéancier des paiements ou les moyens de paiements acceptés.

La comparaison des devis

On peut économiser le montant des travaux en effectuant une demande de devis gratuit et sans engagement à différents artisans. En effet, ceux qui prennent le temps d’étudier minutieusement chaque devis profiteront d’une prestation au meilleur rapport qualité-prix. Un bon devis contient plusieurs détails sur les travaux afin d’apporter un maximum de renseignements au client. On ne doit pas hésiter à demander des explications supplémentaires sur des éléments du devis qui ne sont pas précis.

Les personnes exigeantes pourront vérifier les chiffres en recalculant le prix total de certains éléments nécessaires aux travaux d’aménagement. Il faut également faire attention aux oublis volontaires de certains prix qui font réduire le montant du devis, mais qui augmentent la facture une fois les travaux accomplis. Il peut s’agir par exemple du prix d’une gouttière pour la rénovation de toiture ou l’échafaudage pour un ravalement de façade.