Bénéficier d’une décoration écologique

Bénéficier d’une décoration écologique
04/05/16

D’après l’Observatoire de la Qualité de l’Air Intérieur ou OQAI, un espace clos dispose d’un taux de pollution 10 fois plus élevé qu’à l’extérieur. Cette statistique est d’autant plus préoccupante, car on passe plus de 80 % de son temps à l’intérieur d’une maison. L’Organisation Mondiale de la Santé a déclaré que certaines maladies proviennent généralement de l’exposition aux polluants. La peinture, les revêtements de sol ou le papier peint sont jugés responsables de certaines maladies. Il existe des déco écolos modernes permettant de réduire le taux de pollution de l’environnement intérieur.

Éviter les peintures à composés organiques volatils

Certains composés organiques volatils sont de petites particules chimiques qui se libèrent progressivement dans l’air et qui sont contenus dans certaines peintures, colle ou vernis. Ces produits chimiques sont particulièrement toxiques pour l’organisme humain et la planète. Ils sont souvent présents dans les peintures à l’huile ou glycérophtaliques. On doit également éviter l’utilisation de peinture acrylique. Bien qu’elle soit moins néfaste, son contenu à base d’hydrocarbures, éthers de glycol, ammoniaque ou co-solvant constitue un danger pour l’homme et l’environnement. Il est donc recommandé de l’éviter.

Opter pour les peintures naturelles

Les peintures écologiques s’opposent aux peintures traditionnelles. Ces peintures propres sont composées de matières premières naturelles renouvelables et saines. Il peut s’agir d’un végétal comme le tournesol ou le lin, la craie, la cellulose, la caséine ou les pigments à base de plante de terre. Ces produits non toxiques ne produisent aucune émanation nocive. L’avantage avec ces peintures naturelles est que leur nature microporeuse s’adapte aux variations d’humidité. Se référer aux labels pour s’assurer d’obtenir une peinture 100 % écolo.