Adapter un logement pour les personnes âgées

Logement personnes agées
04/05/16

De nombreux seniors souhaitent vieillir dans leur propre domicile. La fatigue et la perte d’autonomie nécessitent quelques aménagements et travaux d’adaptation du logement.

Penser la sécurité en aménageant une habitation de personnes âgées

Les accidents domestiques sont fréquents avec l’âge et la vue qui baisse. Les chutes sont également plus graves chez les seniors que chez les sujets plus jeunes. Il existe heureusement quelques aménagements permettant d’améliorer le quotidien des personnes du 3e âge.

On doit veiller à la simplification de la bonne circulation entre chaque pièce afin de réduire les risques de chute. On doit par exemple faire attention au tapis et au fil électrique en les fixant au sol ou en les déplaçant hors des lieux de passage.

Le mobilier doit également être adapté, c’est le cas des meubles trop volumineux ou trop bas susceptibles de provoquer des accidents. Songez à désencombrer l’espace pour renforcer l’éclairage dans certaines pièces comme l’entrée ou la cuisine. En installant des mains courantes, on améliore le confort tout en sécurisant l’habitation à moindres frais.

Adapter les escaliers aux seniors

Les travaux d’aménagement des escaliers doivent être accomplis par des professionnels et coûtent plus chers que des adaptations d’escalier dans de petits aménagements. Pour qu’une personne âgée puisse vivre chez elle de manière autonome, la meilleure solution consiste à installer un monte-escalier. Ce dispositif fixé au mur comporte un siège et un rail. Sous conditions de ressources, cet investissement peut donner droit à une aide financière. Pour plus d’informations, contactez l’Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat.

L’ascenseur privatif est un appareil plus cher et plus dur à poser qui peut également bénéficier des aides intéressantes.

Transformer la salle de bain pour convenir aux personnes âgées

La salle d’hygiène nécessite également d’importants travaux afin de faciliter le quotidien des seniors en évitant des efforts superflus.

Parmi les solutions les plus efficaces : installer des équipements anti chute, des barres d’appui fixé dans des endroits stratégiques et la pose d’un tapis antidérapant s’avèrent être des solutions salvatrices.

Installer une douche avec un receveur plat, au ras du sol afin de réduire les obstacles à franchir pour accéder à la douche. On peut opter pour un modèle équipé d’un siège mural. Pour ne pas avoir à enjamber la baignoire, on peut l’équiper d’une porte tandis que les w.c. pourront être surélevés pour éviter de trop se baisser.

Les installations d’équipements sanitaires sont susceptibles d’avoir de crédit d’impôt à hauteur de 25 % de la facture totale TTC. Le plafond du crédit d’impôt pour une personne âgée vivant seule est de 5000 € tandis que pour un couple marié ou pacsé, le crédit est plafonné à 10 000 €.