Adapter un logement pour le rendre plus sûr aux enfants

Adapter un logement aux enfants
04/05/16

Tout le monde est concerné par des accidents domestiques. Ces tracas quotidiens font partie de la vie courante et les enfants sont particulièrement exposés à de nombreux dangers. Heureusement, les accidents domestiques ne sont pas une fatalité. En prenant compte de certaines règles, on peut transformer son logement en un lieu sûr pour ses enfants.

Précautions à prendre pour les dangers de l’électricité

Les enfants à partir de 9 à 12 mois deviennent curieux et s’intéressent à l’environnement sans qu’ils aient conscience du danger qu’ils risquent. On peut les mettre à l’abri des brûlures et des accidents d’origine électrique en prenant quelques mesures préventives relatives à la sécurité domestique.

Installer par exemple des prises électriques éclipses. Ces accessoires sont obligatoires pour tous les logements rénovés ou neufs à partir de 1991. Sa particularité est que la prise dispose d’orifices qui s’ouvrent que lorsqu’on introduit simultanément les 2 broches.

Pour renforcer la sécurité, on peut opter pour des cache-prises à clef qui sont des modèles de prise difficile à retirer pour les tous petits.

On doit investir dans l’achat de matériel électrique bénéficiant de la marque CE ou NF afin de protéger l’enfant et renforçant la sécurité domestique plus générale.

Faire attention aux multiples dangers de la cuisine

Un enfant risque souvent de se brûler lorsqu’il s’aventure sans surveillance dans une cuisine. Pour protéger les jeunes, on doit prendre les bonnes habitudes de bien ranger les appareils et tourner les manches des casseroles à l’intérieur afin de les rendre inaccessibles aux petits.

Penser à installer un protège-flamme autour de la cuisinière pour augmenter le niveau de sécurité de la cuisine. Ceux qui ont un four doivent l’équiper d’une grille de protection afin de limiter les accidents éventuels. On peut également opter pour des fours avec des portes isothermes.

Protéger ses enfants des chutes

Il faut particulièrement être vigilant avec les enfants de 18 mois et plus. C’est à cette période qu’ils commencent à grimper et escalader les différents obstacles qu’ils trouvent dans la maison.

Les escaliers et les fenêtres sont 2 zones à risque qui doivent être protégées. Évitez de placer des meubles au-dessous des fenêtres et installer un bloque-fenêtres s’avère être indispensable dans les mesures de protection des enfants. Songez à installer un grillage de protection si l’on possède un balcon. Ce système est d’autant plus indispensable si les barreaux du balcon sont trop espacés.

Il est également conseillé de mettre une barrière en haut et en bas des marches d’un escalier pour empêcher le jeune d’y accéder seul. D’autres techniques permettent d’améliorer la protection des enfants en limitant les chutes dans différentes pièces de la maison :

  • Fixer des antidérapants au fond du bac de douche et de la baignoire dans la salle de bain pour éviter les glissades.
  • Installer un bon éclairage pour anticiper les obstacles dans les couloirs et les escaliers.
  • En protégeant les angles des meubles des tables basses par exemple, on limite les accidents dangereux en cas de chutes.